MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !
MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !

Présentation California T chez Modena Motors

Une nouveauté qui cache bien son jeu

Une nouvelle Ferrari, c’est toujours un évènement. Si certains trouvent timides les modifications apportées par le constructeur sur cette California T, les changements sont plus profonds qu’il n’y parait.

 

Certes esthétiquement, impossible de renier la filiation entre les deux modèles, la ligne générale est semblable. Mais dans le détail, on remarque une bonne dose d’agressivité supplémentaire. Les phares avant d’abord, plus fins et équipées de la traditionnelle rangée de led qui signe désormais le regard des Ferrari.

Le capot aussi, avec ses deux prises d’air au lieu d’une, prolongées par les deux appendices sur les ailes avant qui guident encore mieux le flux d’air jusqu’à l’arrière qui est moins massif que sur la génération précédente. Au passage, le coupé-cabriolet perd ses sorties d’échappement juxtaposées qui me plaisaient bien, mais gagne un extracteur plus efficace et visible…

 

Cependant, le plus gros changement se situe sous le capot. Et ce n’est rien de moins que le retour du turbo ! Prévu pour répondre aux futures normes Euro 6, ce nouveau moteur « downsizé » en profite pour rependre une louche de puissance (100 ch de plus qu’il y a cinq ans) et de couple, disponible plus tôt, gage d’un agrément en hausse.

Si les craintes quant au niveau acoustique liées au bruit quasi disparu des F1 2014 se sont fait entendre, un démarrage et une petite accélération les ont fait disparaitre immédiatement. Les acousticiens du cheval cabré n’ont pas oublié la part du plaisir procuré par les râles de leur V8.

 

Si l’intérieur évolue peu, on peut noter une meilleure intégration du multimédia avec un écran plus grand et une utilisation plus intuitive, notamment grâce au Car Play d’Apple qui permet de servir de Siri pour les iPhone équipés via la touche de commande vocal au volant. 

Encore une fois, Modena Motors avait mis les petits plats dans les grands pour accueillir ses invités dans son showroom de Bischheim, malgré la programmation du match de coupe du monde de la France le même soir. Reste une première bonne impression et l’envie de la découvrir sur la route, vérifier si la polyvalence de la California se retrouve renforcée par cette nouvelle motorisation turbo. A bientôt pour l’essai !

© Thomas WAELDELE pour Mon Journal Auto – Tous droits réservés

Recommandez cette page sur :

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Thomas WAELDELE "Ph-Auto-Graphe"