MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !
MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !

Auto Salon SINGEN, l'un des plus beaux endroits du monde!

Quel que soit le milieu dans lequel vous évoluez, il y a parmi les gens et les entreprises que vous côtoyez certain(e)s qui font figure de référence. Pour les ventes de véhicules d’exception, c’est le cas d’Auto Salon à Singen, dans le sud de l’Allemagne.

 

Au fil des ans, ces marchands sont devenus une référence internationale. Avec des clients et des vendeurs dans le monde entier, ils peuvent trouver la voiture que vous voulez. Dans le cadre d’un partenariat avec une entreprise française (Formula Lease, située près de Strasbourg), j’ai dû m’y rendre pour chercher un véhicule rare, un Mercedes CLK DTM, cabriolet qui plus est !

Les papiers pour le transfert du véhicule prenant du temps à être faits (car comme la majorité des véhicules présents, il s’agit de dépôt-vente), j’en profite pour faire un tour. L’accueil commence derrière la barrière d’entrée avec une Wiesmann MF3, et une 911 Turbo noire. Mais tout de suite derrière, je repère une Jaguar XJ 220 (sublime, en vert métallisé) et une Maserati GranTurismo préparée par Mansory, qui pour une fois a travaillé dans la finesse, tout en arrivant à doubler le prix de base.

 

La visite se poursuit toujours à l’extérieur, avec quelques AMG, suivies des Aston Martin (qu’elle est belle la DB9 !), et après avoir passé le coin du magasin, on retrouve l’espace dédié aux Porsche. Et là, attention les mirettes. Parmi toutes les 997 présentes, surgissent de nulle part une 996 GT2, une 993 Turbo S, et une 9FF Carrera 4 Cabriolet de… 781 chevaux !!!

Il est temps d’aller se reposer à l’intérieur… que nenni ! C’est encore pire (ou mieux en fait). Nous sommes accueillis très courtoisement  malgré notre arrivée à l’heure du déjeuner, et profitons de la vue d’une vingtaine de Ferrari toutes plus rouges les unes que les autres, dont une Scuderia 16M (499 exemplaires dans le monde), et une 550 Barchetta (448 unités seulement), entourées par une Murcielago Noire et une Gallardo Verte du plus bel effet. Et que l’on remarque dans cette océan « Rosso »

 

Mais ce n’est rien en contrepartie de ce qui nous attend dans la salle adjacente. Face à nous, bien rangées l’une derrière l’autre, deux Alfa Roméo 8C Competizione (une blanche et une rouge) et un SLS blanc mat nous préparent à la visite d’un hall hallucinant. Dans l’ordre et dans le sens des aiguilles d’une montre, 2 Koenigsegg CCX-R (en éditions limitées à 3 et 6 exemplaires), une Carrera GT (et deux autres en plus dont une préparée par Gembella, sur les 1500 produites), une Enzo (sur 399), Une SLR Stirling Moss (72 au monde), une Veyron (presque banale avec ses 300 exemplaires produits), une Wiesmann MF3 bleue montée sur des jantes de 20 pouces, qui jouxte une Morgan AERO 8, dont le strabisme divergent est encore plus frappant que sur les photos. Ouf, c’est fini ! Pour ce hall…

 

Car derrière commence une autre histoire, avec les véhicules historiques. Si vous vous demandez à quoi pouvait ressembler une concession Porsche ou Mercedes dans les années 50, la présence d’innombrables 356 et 190 SL (entre autres)  peut vous en donner une idée. Des Bentley des années 20 trouvent leur place près d’une Shelby GT 500 (oui, la fameuse Éléanore), et Ferrari 365 GT 2+2 clôture la visite des innombrables merveilles de ce site unique en Europe, pour ne pas dire au monde.

Que faut-il retenir de cette escapade ? Que les musées ne sont pas forcément là où on le croit. Que des spécimens rares peuvent être réunis au même endroit. Et que si vous passez dans le coin, une visite s’impose ! En attendant, faites-vous plaisir ici : http://www.autosalon-singen.de/

 

 

© Thomas WAELDELE pour MonJournalAuto.fr – Tous droits réservés

 

Retouvez ces photos sur Facebook, et commentez-les!

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Thomas WAELDELE "Ph-Auto-Graphe"