MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !
MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !

Festival Auto de Mulhouse 2013

Quand les supercars s’invitent dans l'Histoire automobile

Alsacien de cœur et d’esprit, il m’a pourtant fallu attendre la 15ème édition du Festival Auto de Mulhouse pour m’y rendre. Mais comme on dit, ça vaut le coup d’attendre. Traditionnellement centré sur la culture automobile à travers les âges et plutôt axé véhicules anciens et d’époque, cette année a vu un vent de tempête souffler avec un magnifique plateau de supercars et un autre de véhicules ayant participé aux 24 heures du Mans.

 

Étalé sur trois jours, ce festival a pour but de se rapprocher au maximum de son public avec des lieux d’expositions variés mais aussi des démonstrations de véhicules qui ont évolué dans la cité alsacienne dès que l’occasion s’en est présentée. Dès le vendredi après-midi les supercars se sont données rendez-vous place de la Réunion autour de la Bugatti Veyron Grand Sport Vitesse en présence du maire et du sous-préfet, tous deux passionnés,  pour lancer une soirée placée sous le signe de la fête avec DJ Nagoya habitué des mix Extravadance sur NRJ.

Galerie photo du vendredi

Le lendemain, cette même place a vu se donner le départ du rallye touristique (et surprise) autour de la ville, auquel une soixantaine de véhicules venus de toute la France, mais aussi des proches Suisse et Allemagne, ainsi que de Belgique et d’Italie, a pris part. Panhard, Corvette C1 de 1959 sortant de restauration, cabriolet VW Karmann, Ford Mustang, Rolls Royce et Jaguar pour les anglaises (et j’en passe) se sont succédés pour donner un air de plaisir ancien aux curieux venus nombreux ce matin-là.

 

A quelques pas de là, au parc Salvator, ce sont les 24 heures du Mans qui ont été mises à l’honneur pour leurs 90ème anniversaire. Delahaye 135, Ferrari 250 LM, Porsche 962, Peugeot avec 2 905 (celles du podium de 1993), Gordini 26s, Abarth ou encore des rares Aston Martin Zagato et DBR1 sont venus égayer ce magnifique espace vert. Il me sera difficile d’être exhaustif tant le nombre de véhicules est impressionnant. 

Sans oublier ce colloque sur les métiers anciens de l’automobile, qui a permis de révéler une nouvelle tendance qui consiste à conserver le véhicule dans son état d’origine plutôt que de le restaurer, ce qui induit une plus grande implication des artisans qui y travaillent, et un respect du travail fourni à l’époque.

 

L’après-midi marque le déplacement de tout ce beau monde vers la cité de l’automobile - collection Schlumpf, qui est au centre de l’évènement. En parallèle des baptêmes effectués autour du site s’est déroulée pour la première année une vente aux enchères, qui a vu défiler devant nos yeux ébahis des magnifiques dessins de « De Maesmeker », comme un magnifique Cabriolet DS « Chapron », adjugé 126.000€, sans oublier cette magnifique Ligier JS 21 pilotée par Jean-Pierre Jabouille.

Galerie photo du samedi

Les animations montant en puissance, arrive le dimanche avec les deux animations les plus attendues : le kilomètre de Mulhouse, et la grande parade. Le premier permet à ceux qui le veulent d’évoluer sur l’autodrome du musée (inauguré il y a deux ans lors de ce même festival) et un circuit dans les rues avoisinantes, permettant de se rapprocher au plus près des spectateurs qui ont pu se régaler de la présence d’engins surpuissants comme la Veyron ou une Lamborghini Aventador, et d’anciennes de toutes époques.

 

Mais le véritable point d’orgue de ce weekend s’est déroulé l’après-midi : la grande parade au cours de laquelle se sont succédés pendant plus de deux heures plus de 500 véhicules ! Organisée par plateaux homogènes, elle a permis de rendre hommage aux 60 ans de la Chevrolet Corvette, aux 50 ans de la Porsche 911, et aux 30 ans de la Peugeot 205. Ce fût aussi l’occasion donnée aux 10.000 spectateurs de voir le spectacle du musée retraçant l’histoire automobile à travers des saynètes auxquelles j’ai pu prendre part, et voilà comment je me suis pris un instant durant pour le général de Gaulle à l’arrière d’une DS…

Galerie photo du dimanche

Des belles images plein la tête, des souvenirs de belles animations le soir (concert du DJ Nagoya de NRJ le vendredi et de Chimène Badi le samedi), un festival ouvert à tous (les plus jeunes ont pu participer au rallye Kid’s et découvrir des mini quads), voilà un cocktail qui m’a satisfait ainsi que les quelques 70.000 visiteurs (un record) durant ces trois jours. Chaque édition réservant son lot de surprise, je suis impatient d’être à l’année prochaine !

© Thomas WAELDELE pour www.monjournalauto.fr – Tous droits réservés

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Thomas WAELDELE "Ph-Auto-Graphe"