MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !
MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !

Grand Prix de F1 de Malaisie 2013

Peut-on en vouloir à un champion de vouloir s’imposer, coûte que coûte ? Je pense que non, mais on va encore en parler. Triple champion en titre, Vettel n’a pas écouté les consignes de son écurie qui lui demandait de préserver ses pneus et son carburant, et le doublé qui allait avec. Heureusement, la fin a validé son attaque, mais les prochains temps vont être tendus chez RBR.

 

Consignes qui ont fait jaser aussi pour le « doublé » des suivants, les surprenantes Mercedes. Nico Rosberg était plus rapide en fin de course que son équipier Hamilton, mais lui a écouté son ingénieur de course et a préservé les points - précieux -  de son team. Lewis reconnaissant que cette place ne lui revenait pas, contrairement à Sébastian qui a dit ne pas avoir consciemment désobéi… Ben voyons.

Au-delà de ces deux faits de course, retenons un éclair (oui le dépassement de Vettel en était un aussi) qui a marqué cette course, les quelques kilomètres de Jenson Button en tête. Trop peu pour donner un espoir, cette saison s’annonce compliquée pour Mc Laren.

 

Et un autre fait qui va imputer le capital de l’un des prétendants annoncés au titre cette année, Fernando Alonso. Après une belle qualification, 2ème, il a certainement voulu se rattraper de son départ raté et, trop près du leader allemand, il le percute, endommageant son aileron avant, irrémédiablement. Il tente alors un coup de poker (je ne pense pas une seconde que ce soit l’écurie qui lui ait dit de rester en piste) en attendant son premier stop pneu pour changer d’aileron, mais il n’a pas passé le virage suivant, avant détruit et tout droit dans le bac à sable. S’il lui manque trois points pour être champion au Brésil, il saura d’où ils viennent

 

Les français se sont illustrés, Grosjean finit devant Kimi, JEV marque ses premiers points, Jules Bianchi finit 13ème, exceptionnel compte tenu des capacités de sa modeste Marussia, et Pic qui finit devant son coéquipier, soit un très bon résultat d’ensemble. Dernière image sympa, et qui relativise tout ce que l’on peut dire sur les pilotes, l’arrêt de Lewis chez Mc Laren, comme un clin d’œil, genre « je suis parti, et c’est mieux ailleurs » …

 

© Thomas WAELDELE pour Mon Journal Auto – Tous droits réservés

Crédit photo : Eurosport

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Thomas WAELDELE "Ph-Auto-Graphe"