MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !
MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !

Grand Prix de F1 du Japon 2012

Oui Vettel a gagné. Oui Vettel avait fait la pole position. Oui Vettel a dominé un Grand Prix comme il sait si bien le faire. Oui, Vettel a relancé le championnat du monde des pilotes, bien aidé par l’abandon dans le premier tour du leader, Fernando Alonso  après un contact avec Kimi Räikkönen.

 

Mais si cet accrochage reste anecdotique (malgré les conséquences immenses sur le championnat du monde), celui du coéquipier du finlandais chez Lotus fait parler. En effet romain Grosjean n’a une fois de plus pas dépassé le premier tour, causant l’abandon direct de Nico Rosberg, et empêchant tout espoir de podium (légitime) pour Mark Weber.

L’Australien n’a d’ailleurs pas mâché ses mots après l’épreuve japonaise, traitant le Français de « dingue » et demandant à combien d’erreur on avait droit. Cette colère est compréhensible. Et même normale. Après avoir frôlé la catastrophe à Spa (souvenez-vous comme la Lotus n’était pas passée loin du casque d’Alonso), que faudra-t-il pour que ces bourdes s’arrêtent ? La présence d’un coach et une suspension d’un Grand Prix ne semble pas suffisantes, alors je pose la question : Grosjean est-il suffisamment mature pour la F1 ?

 

Si l’on ne remet pas en cause son talent de pilotage, son mental ne semble pas être au niveau. Pire, son excuse (faire attention à Perez l’a fait oublier qu’il y avait quelqu’un devant) m’affole autant qu’elle m’attriste. Je pense que malgré tout le soutien qu’il possède et toute la joie d’avoir un pilote français potentiel vainqueur de Grand Prix ne doit pas faire oublier que ce métier est déjà bien assez dangereux sans avoir besoin d’en rajouter.

Il est dommage de devoir passer du temps sur un sujet qui ne devrait pas être, alors que cette course nous a réservé des jolies surprises, comme le premier podium de la star locale, Kamui Kobayashi (qui ne pouvait rêver meilleur lieu pour cette première), et le retour sur une des trois marches de Felipe Massa, sur qui la pression du risque de perdre son volant semble avoir un effet très positif !

 

Suivent les deux Mc Laren, toujours placées, mais en léger manque de performance pour viser la victoire à Suzuka. Un point sur les autres français, Vergne s’est fait dominer par son collègue tout le week-end, alors que Charles Pic a dû abandonner sur casse moteur alors qu’il se sentait bien. Ils auront tous les deux l’occasion de montrer de quoi ils sont capables dès le week-end prochain en Corée, en souhaitant que le troisième pilote tricolore sensé être le plus performant nous montrera son meilleur visage…

© Thomas WAELDELE pour www.monjournalauto.fr – Tous droits réservés

Crédit photo : Eurosport

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Thomas WAELDELE "Ph-Auto-Graphe"