MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !
MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !

Résumé du Grand Prix de F1 du Brésil

Ça y est, on l’a notre nouveau triple champion du monde ! Et c’est le plus jeune, mais pas le moins méritant. Félicitations à lui, car, malgré un début de saison très en-dessous des deux dernières, il a su travailler avec son équipe, elle aussi triple championne consécutive, pour progresser et retrouver le niveau qui fut le leur.

 

Mais ce ne fut pas sans mal. La fiabilité à toute épreuve de la Ferrari, compensant son faible niveau de performance, pilotée par un Alonso de haute volée a poussé le dénouement de la saison jusqu’au dernier grand Prix. Et Quel Grand Prix. La pluie était attendue, elle est venue, apportant son lot de revirement.

Et pas plus tard que le premier virage ! Vettel, touché par Senna, finit en tête-à-queue, avec de légers dommages qui auraient pu compromettre ses chances. Alors qu’Alonso part sur les chapeaux de roue pour être troisième à la fin du premier tour après un dépassement d’anthologie sur Weber ET Massa à la fin de la ligne droite des stands.

 

Malgré toutes ces sorties, et les deux passages pluvieux, certains ont fait le pari de ne pas chausser les intermédiaires, comme Hulkenberg et Button, qui se sont succédés en tête de la course. Le pilote Force India pensait même pouvoir tenir sa première victoire avant d’aller accrocher Hamilton lors d’un dépassement un peu généreux et pour lequel il écopera d’une pénalité.

Mais la saison a fini comme elle a commencé, avec une victoire de Jenson Button. Les essais ont confirmé la performance de la Mc Laren aperçue lors des essais hivernaux et confirmée en début de saison, et ne fera qu’attiser les regrets d’un milieu de parcours plus que décevant. Et dire que l’année prochaine, ils perdront Lewis Hamilton, leur meilleur élément, qui ne s’est pas privé lors de ce deux derniers grand prix de le leur rappeler, malgré son abandon aujourd’hui.

 

Voilà, le rideau est tombé sur une saison qui fut passionnante, à l’image de sa dernière épreuve véritablement hypnotisante (le dépassement de Räikkönen sut Schumacher au 40ème tour restera dans les mémoires). Michael a qui nous disons définitivement adieu et qui a trouvé dans son jeun compatriote un digne successeur.



Un dernier point sur nos petits français qui se sont illustrés, Vergne en finissant dans les points, Pic à sa meilleure place et Grosjean dans les pneus. Pas sûr que le Français verra les paddocks l’année prochaine, qui promet une revanche d’Alonso, boosté par une défaite pour trois petits points seulement et qui aura, espérons-le, une voiture à la hauteur de son immense talent.

© Thomas WAELDELE pour www.monjournalauto.fr – Tous droits réservés



Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Thomas WAELDELE "Ph-Auto-Graphe"