MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !
MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !

Résumé du Rallye d’Argentine 2012

Et un record de plus… 7ème victoire consécutive en Argentine, 70 au total, en fait, on ne compte plus les records de Sébastien LOEB dans la discipline. Même si ce succès a été acquis par décision de non-agression de la part de Citroën qui a gelé les positions de ses deux pilotes samedi à la mi-journée pour assurer le doublé.

 

Tout avait bien commencé en remportant l’épreuve qualificative, celle qui permet de choisir sa position de départ le lendemain pour les spéciales. Seb a choisi de partir premier, au risque de balayer pour les suivants. Suivi par son coéquipier, ils ont pris les premières places dès la première journée d’épreuve.

La réaction du constructeur français était importante après un Rallye du Portugal catastrophique (abandon de Loeb sur sortie route et déclassement d’Hirvonen après sa victoire pour voiture non conforme). Elle permet aussi de s’envoler au championnat constructeur.

 

Seules les Ford peuvent suivre le rythme, elles l’ont prouvé en empochant la majorité des scratchs, surtout par l’intermédiaire de Solberg, qui finit malgré cela à une modeste sixième place à plus de douze minutes, due à une pénalité de quinze minutes après avoir abandonné à cause d’une casse d’un bras de suspension. Dani Sordo, venu remplacer Latvala blessé, a quant à lui abandonné dans la super spéciale de dimanche alors que a troisième place lui était promise.

 

 

L’on retrouve donc deux Fiesta privées derrière les deux voitures françaises. L’autre Seb, Ogier, se contente d’une septième place, ce qui n’est pas ridicule au volant de sa Skoda Fabia S 2000, moins performantes que les WRC sur la terre argentine.

 

Même si la victoire parait facile au lire des résultats, la bataille fut néanmoins enragée jusqu’au bout pour acquérir ces précieux succès dans les courses aux titre pilotes et constructeurs. Surtout que le terrain piégeur d’Amérique du sud réserve des surprises à chaque virage. Espérons que Ford pourra se mêler plus durablement à la bataille pour nous garantir un minimum de suspens, car ce week-end a encore confirmé la suprématie de Citroën et de ses pilotes.

 

 

Rendez-vous sur Facebook pour réagir et commenter!

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Thomas WAELDELE "Ph-Auto-Graphe"