MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !
MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !

Résumé du Rallye WRC de Finlande 2012

Pour quelqu’un qui voulait assureur pour ne pas tomber dans les pièges sur les routes de Finlande, on n’ pas été déçu. Eh oui, Sébastien Loeb a (encore) gagné ! Et cette victoire, si elle ajoute encore une ligne de plus au palmarès qui paraît sans limite du pilote alsacien a une saveur particulière, car il s’agit du 500ème Rallye disputé dans le cadre d’un championnat du Monde.

 

Déjà vainqueur de la Super spéciale de qualifications, il choisit de partir en fin de peloton pour avoir la route la moins glissante possible. Bien lui en a pris tant il  a dominé la première journée. La deuxième fut marquée par une attaque de tous les instants d’Hirvonen, qui se bat à armes égales avec notre champion national.

Il s’est occupé à contrôler son coéquipier lors de la dernière journée, qui a été le seul à pourvoir le menacer tout au long de la course… C’est dire la domination de Citroën. Et l’on revient à cette question récurrente cette saison : quel intérêt peut-on trouver à suivre ces courses où l’on connait le vainqueur quasiment au début dès le départ ?

 

En pleine bataille pour se faire diffuser et reconnaitre, le WRC doit se poser les bonnes questions. Car si VW arrive l’année prochaine avec sa prometteuse Polo, sera-t-elle en mesure de se battre pour la victoire alors que Ford n’y arrive déjà pas, en étant présent depuis plus longtemps sur el circuit. Un concurrent de plus, c’est bien,  un faire-valoir de plus, à quoi bon ?

Ou alors on peut se poser la question à l’envers : Loeb est-il un méfait pour son sport ? En effet, car malgré toute ma fierté d’Alsacien de le voir dominer ainsi, le suspense est trop peu présent pour relever un véritable intérêt, et il est déjà possible d’affirmer à 99% qu’il coiffera une neuvième couronne consécutive à la fin 2012.

 

Toutes ces questions vont animer l’entre saison, celle-ci étant comme dit plus ou moins pliée, et il faut souhaiter que le WRC trouve une formule comparable à la F1, qui a su cette saison retrouver un attrait qu’on ne lui connaissait plus. Avec des tactiques qui jouent certes un rôle important, mais aussi avec de des dépassements et du spectacle sur la piste. Le tout agrémenté de multiples vainqueurs, jouant vraiment sur la merveilleuse incertitude du sport …

© Thomas WAELDELE pour Mon Journal Auto – Tous droits réservés

Crédit photo : Eurosport

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Thomas WAELDELE "Ph-Auto-Graphe"