MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !
MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !

Seat Exeo St Style TDI 143

Reconnue, mais méconnue...

Test à l’aveugle : vue de profil, vous reconnaissez.. l'Audi A4 de précédente génération ! Et vous aurez à la fois tort et raison, car c’est bien elle qui a servi de base à cette Seat EXEO. Le constructeur espagnol a allègrement pioché dans la banque d’organes du groupe pour en faire un « nouveau » modèle.


Lancée en 2009 pour avoir un modèle plus classique que la fantasque Toledo de l’époque au sommet de sa gamme sans se lancer dans des coûts de conception pharamineux, cette voiture devait tirer l’image du constructeur vers le haut. Pour ce qui est du visuel et de la finition intérieure, le pari est réussi, tant il est difficile de croire qu’il n’y a pas les quatre anneaux sur le volant mais bien le S.

Si elle reprend les qualités visuelles et le sérieux de celle dont elle s'inspire, elle en récupère aussi les défauts. Ainsi l’habitabilité arrière est franchement moyenne, et le coffre, même dans cette version break (dénommée ST) n’a rien d’extraordinaire. Là où l’on retrouve les qualités d’une Seat, c’est dans le rapport prix/équipement. Cette version haut de gamme Style possède tout ce que l’on est en droit d’attendre d’une berline de sa génération : radar de recul, climatisation bi-zone, jantes alu, détecteurs de luminosité et de pluie, etc…


Une fois installé dans les sièges au bon maintien, reste à savoir si on va retrouver les suspensions sèches auxquelles nous a habitué l’espagnol. Que nenni, même s’il est ferme, le confort est avéré, à peine entaché par les jantes de 17 pouces optionnelles. La tenue de route est précise et sécurisante et au fur et à mesure, on se prend au jeu et on attaque de plus en plus.

Et il faut bien attaquer, car le moteur est un peu creux en dessous de 1.500 tours/minute et se réveille franchement une fois les 2.000 tours atteints. Si l’on ajoute des cinquièmes et sixièmes rapports longs (surtout le dernier, au bénéfice de la consommation à vitesse stabilisée), l’on trouve un agrément de conduite entaché de certaines faiblesses, mais non dénué d’intérêt, tant cette Exeo aime être rondement menée, ce que le TDI 143 accepte avec bonheur. Le freinage surprend par son attaque franche, mais ne déçoit pas, secondé par un ABS très bien calibré.


En conclusion si elle est reconnue pour sa ressemblance avec un ancien modèle de la marque phare du groupe VAG, elle devrait l’être aussi pour ses qualités intrinsèques, de finition, de confort, de finition, de sécurité et d’équipement complet. Son seul vrai défaut est d’avoir été la première à lancer le constructeur dans sa nouvelle démarche qualitative, que l’on retrouve à bord de la toute nouvelle Leon (bientôt à l’essai), et que comme toute nouveauté, il faut essuyer les plâtres. Mais une fois essayée, je suis sûr que vous la reconnaitrez, vous aussi !

Le design, même s’il ne s’agit plus vraiment d'une nouveauté, à un coté rassurant et sécurisant. Et cette impression de solidité se retrouve à l’intérieur, avec des matériaux cossus et bien ajustés.


La conduite a été très plaisante aussi, mais pour un constructeur dont le slogan est « Auto Emoción », je ne m’attendais pas à moins. Il faut par contre relever le niveau de confort qui fut une très agréable surprise. Comme quoi, avec de l’ancien on peut faire du neuf sans perdre ses qualités et en gagner même d’autres.


Enfin, car dans le plaisir on peut être pragmatique, même pétrie de qualités, cette voiture se retrouve sur le marché de l’occasion récente à des prix défiant toute concurrence. Si on peut se faire plaisir sans se ruiner...

© Thomas WAELDELE pour www.monjournalauto.fr – Tous droits réservés

Téléchargez l’essai de de Seat Exeo ST Style TDI 143 blanche au format PDF !
Si cet article vous a plu, retrouvez-le avec la fiche technique du véhicule au format Adobe Acrobat !
Seat Exeo Style.pdf
Document Adobe Acrobat [476.0 KB]

Lien vers lesgaleries photo de la Seat Exeo St Style TDI 143 blanche 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Thomas WAELDELE "Ph-Auto-Graphe"