MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !
MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !

HUMMER H2

A quoi ça sert?

Voilà un joujou dont on se demande ce qu’il fait sur nos routes… 5 m 17 de long, plus de 2 de large et quasiment autant en hauteur. Parking souterrain interdits, passage par la voie des camions au péage (j’exagère, mais c’est franchement plus confortable), inadapté à la ville (tout du moins avec nos références européennes). Mais qu’est-ce qu’on va faire de ça ?? 


D’abord le tour (tiens, ça prend plus de temps que d’habitude), ensuite il faut s’habituer au gabarit hors norme, et redécouvrir quelques expressions de la langue française, comme monter (ou descendre) de voiture. On verra qu’il y en a d’autres qui prennent un sens tout particulier par la suite.


Première étape de démocratisation sociale de la gamme Hummer (le H1 n’est qu’un utilitaire de l’armée reconditionné, et encore), le H2 a tout de même fait le ménage dans la gamme des  gros SUV. Et pour ce qui est de la couleur jaune, ben ce n’est pas le plus discret, mais ça colle bien à l’esprit du véhicule. On retrouve certes un aménagement sommaire, mais les équipements sont bien là et les insonorisants aussi.

Contact et le gros V8 s’ébroue avec ce gros ronronnement caractéristique des moteurs américains. On se met en drive (pas de mode sport ni manuel, et quatre vitesse seulement) et puis en marche. Doucement en fait, le temps de prendre ses repères, de s’habituer à survoler tout ce qui roule, et éviter d’accrocher nos voisins banalement automobilistes. 


Ça y est, je commence à bien le sentir le truc. Je m’habitue à l’extrême lenteur de sa boite de vitesses, à l’inertie incroyable de l’engin de trois tonnes qui, une fois lancé, va  très loin avec une toute petite accélération. Les premiers virages sont abordés au rythme de ma première leçon de conduite (j’étais moins expert à cette époque) pour ne pas se retrouver sur le toit, et puis on augmente le rythme.

 

L’accélérateur aide à contrecarrer la force centrifuge dans les virages et on peut y trouver un certain amusement, voire s’éclater complètement. C’est sûr qu’on va pas enfiler les épingles comme avec une voiture deux fois plus basse, mais la banane arrive quand même !

 

 

Histoire de rigoler un peu, on va faire les courses. J’ai trouvé la star des parkings : yeux ébahis, photos en rafale, sourires amusés ou désapprobateurs… Et deux places pour garer l’engin et pouvoir descendre sans défoncer celui qui aurait eu le malheur de se garer à côté (ou en-dessous…). Et cela m’a permis aussi d’apprécier le volume du coffre acceptable en soi mais ridicule compte tenu de l’espace extérieur.


Bref, on peut pas attaquer avec, faire les course, c’est sans plus, la ville, c’est juste horrible...Par contre, on s‘amuse à faire peur, on prend de la gîte à s’en donner mal au coeur, et on se paye une frime de jet-setter. S’il reste de la place sur ma liste au Père Noël, je sais quoi lui demander!

 

Peu de voitures peuvent donner ce sentiment de supériorité. Sans entrer dans les mécaniques psychologiques des complexes à combler ou autres, rouler à cette hauteur, dans ce qui ressemble plus à un coffre fort qu’ à un moyen de locomotion, donne une impression rare de domination, confirmée par les écarts des personnes rencontrées.


Et dans les expressions qui prennent un nouveau sens, attention quand votre GPS vous dira : « au prochain rond point, prendre tout droit », vous serez tenté de le faire!


En résumé, voila un jouet qui vous rend votre âme d’enfant, quand vous rêviez d’être un super-héros au volant de son engin indestructible...

 

© Thomas WAELDELE pour Mon Journal Auto – Tous droits réservés

 

Essai du Hummer H2 en PDF
Si cet article vous a plu, retrouvez-le avec la fiche technique du véhicule au format Adobe Acrobat !
Hummer H2.pdf
Document Adobe Acrobat [474.9 KB]

Allez voir les photos du "monstre" !

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Thomas WAELDELE "Ph-Auto-Graphe"