MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !
MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !

Land Rover Defender 110 SW Td5

Si les voitures étaient des animaux...

Le defender serait un dinosaure. Surtout dans cette imposante version à châssis long et double banquette dans le coffre, qui lui donne une stature plus à l’aise dans les grands espaces qu’en ville. Et aussi pour sa présence depuis plus de 50 ans dans la paysage automobile mondial, présence qui va malheureusement s’arrêter.


Pour une fois, parler de ligne ne sera pas incongru. Si les berlines se parent de courbes douces et agréables, ici, on n’est pas là pour flatter les pupilles. Tout est carré (sauf les roues et les phares) et optimisé pour … on se demande. En tout cas, le pragmatisme a été prioritaire à l’aérodynamisme, on verra après pourquoi et avec quelles incidences.

A l’intérieur, pas de miracle, on reste dans la même veine, avec du carré et de l’efficace. Voire du rustique. Les finitions sont basiques mais solides, les ajustements approximatifs, mais efficaces. Et l’équipement me direz-vous ? Ben on a un volant, c’est déjà bien non ? Si quelques séries spéciales (Tomb Raider notamment pour les fans) arborent des bijoux affriolants, nous sommes ici face à une version de base, à bord de laquelle vous pouvez ouvrir des meurtrières (à la main) pour vous rafraîchir, apprécier le manque de maintien des sièges, etc.


Bref, vous l’avez compris, on n’est pas là pour rigoler. Et si je continuais mon parallèle animal, je dirais que ce Land est une tortue. Oui, il se traine sur la toute, est pataud (c’est peu de le dire), surtout quand on est seul dedans. L’arrière, prévu pour supporter une charge de plus d’une tonne, a vite tendance à jouer les danseuses, même en ligne droite. L’action sur le volant est donc quasi permanente pour maintenir l’engin en ligne droite.

Et je ne vous parle pas des freins dont l'action sur la pédale nécessite fermeté et engagement. Disons que le frein moteur est votre meilleur allié pour ralentir ce camion déguisé.


Mais si les tortues sont peu à l’aise sur le sable, elles se transforment en plongeant dans l’eau. Quittez la route pour les sentiers battus et autres dunes et vous découvrirez un tout autre véhicule. Sûr de ses appuis et de sa motricité il évolue dans les chemins escarpés avec une agilité déconcertante et étonnante quand on l’a conduit quelques instants auparavant sur route. Capable de grimper aux arbres (on aurait presque envie d’essayer), voilà le Defender dans son élément.


En guise de conclusion, il ne faut pas se tromper sur l’utilité de ce véhicule à part. Je parlais de rustique, il convient d’ajouter utilitaire. Capable de supporter des charges lourdes, d’embarquer 9 personnes sur des routes infréquentables par d’autres, il se révèlera excellent dans ces conditions et peu adaptées dans les autres. Tout le contraire des récents crossover qui essaye de marier l'impossible. Un dinosaure, je vous disais...

Un Art de vivre à part entière. Une voiture sans compromis qui excelle dans ce pour quoi elle est prévue et délaisse le reste. Vous ne demanderez jamais à une Caterham de traverser la France à son bord, ici c’est pareil. Roulez hors chemins goudronnés, chargez-le, emmenez voter famille dans des endroits inaccessibles et vous en serez heureux.


Et cette longévité. Sans changer. Si la Golf ou la Corvette sont présentes sur nos routes depuis des années, elles ont évolué à travers les âges pour s'adapter et suivre l’évolution naturelle de l’automobile. Pas le Defender. Conscient de sa différence et des atouts qu’elle lui procure, il a continué à séduire ses fans, qui sont désormais des collectionneurs...

© Thomas WAELDELE pour Mon Journal Auto – Tous droits réservés

Téléchargez l’essai du Land Rover Defender 110 SW Td5 au format PDF !
Si cet article vous a plu, retrouvez-le avec la fiche technique du véhicule au format Adobe Acrobat !
Land Rover defender 110.pdf
Document Adobe Acrobat [362.1 KB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Thomas WAELDELE "Ph-Auto-Graphe"