MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !
MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !

Tesla Model S Perfomance (P85+)

Créée en 2003, Tesla est la marque américaine qui compte révolutionner la voiture électrique. Avec comme premier modèle un Roadster sur base de Lotus Elise, elle a commencé par afficher des performances de premier ordre, du jamais vu pour un véhicule à batteries. Voilà qu’aujourd’hui elle s’attaque au monde des limousines avec son Model S, avec cette fois-ci une autonomie record de quasi 500 kms annoncée comme cheval de bataille.


Les dimensions, comme le dessin général rappelant les Jaguar, posent cette voiture dans son monde, Des courbes sensuelles, des lignes douces, des volumes justement repartis pour masquer la carrure de l’engin, tout concourt à faciliter l’intégration de la nouvelle venue parmi ses pairs, dans une catégorie qui n’aime pas les tapageuses.

L’intérieur est plus innovant avec un grand espace entre les sièges avant, une vraie banquette pour trois personnes derrière (même si les plus grands auront les genoux qui remontent à cause de batteries situées dans le plancher), et surtout cet immense écran tactile de 17 pouces qui sert de panneau de commande ! Si la finition est dans la bonne moyenne, certains matériaux font un peu cheap et l’on regrette surtout l’absence de rangements, compensée toutefois par deux grands coffres.


Mais le plus important est de découvrir ce que vaut une berline de près de 500 ch et qui ne fait pas de bruit. Car des voitures capables d’abattre un 0-100 km/h en 4.4s, on en compte quelques-unes, et chacune trouve le moyen de le faire entendre. Là…

Clef à bord, levier derrière le volant sur D, on part en douceur comme dans n'importe quelle limousine à boite automatique. Les premiers mètres servent à s’accommoder du système de récupération d’énergie à la décélération, vraiment présent et qui ralentit efficacement l’auto, à tel point qu’avec un peu d’anticipation, on ne touche jamais aux freins.


Mais voilà une ligne droite, et l’occasion d’éprouver une sensation rare : passer de 60 à 110 km/h en moins de 2 s… Le tout dans un silence de cathédrale. La violence de la poussée et l’absence de raffut accompagnant normalement une telle accélération est une sensation indescriptible, c’est comme recevoir un uppercut de Mike Tyson, mais au ralenti. L'espace-temps se trouble…

La fin de cette prise en main rapide sert à apprécier la tenue de route (merci le centre de gravité bas), et le confort, tant à l’avant qu’à l’arrière, et ce malgré les jantes de 21 pouces de notre modèle.


Au-delà de cette autonomie acquise à grand coup de lourdes batteries, la vraie idée est de répartir astucieusement des « super-chargeurs » partout sur le territoire, afin de retrouver 80 % de son autonomie en 1/2h et de s’affranchir du principal défaut de l'électrique, à savoir son autonomie. En attendant de savoir ce que deviennent les batteries en fin de vie...

Découvrir de nouveaux plaisirs. Rien de ce que j’ai pu conduire auparavant n’offre ces sensations. Evoluer avec un tel niveau de performances dans un silence à peine perturbé par les bruits des pneus ou de l’air… J’aurais passé mon après-midi à rouler la Model S, tellement sa puissance disponible en permanence est devenue instantanément une drogue…


Et je trouve nécessaire d’encourager l’idée. Si beaucoup de constructeurs se contentent des 150 kms d’autonomie offert par une électrique classique, il faut saluer l’effort de Tesla dans ce domaine, même s’il n’y rien  de révolutionnaire dans la Model S, juste beaucoup de batteries. Nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère automobile et voilà de quoi y entrer avec le sourire.

© Thomas W pour Mon Journal Auto – Tous droits réservés

Retrouvez l'essai de la Tesla Model S Performance P85 + au format PDF
Si cet article vous a plus, téléchargez-le au format Adobe Acrobat !
Tesla Model S.pdf
Document Adobe Acrobat [577.9 KB]

Recommandez cette page sur :

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Thomas WAELDELE "Ph-Auto-Graphe"