MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !
MonJournalAuto, c'est ici que ma passion s'exprime !

Livraison de Porsche 911 en Savoie

Jusqu’ici, tout va bien...

Il était une fois, deux gagnants d’un concours particulier. Pour les remercier de leur efficacité au travail une société a récompensé ses deux commerciaux les plus performants de l’année en leur offrant chacun … Une Porsche ! Et pas la première venue, des 997 Carrera S. Cependant, ces modèles sont d’occasions, mais en cherchant bien, on en trouve à prix abordables avec peu de kilomètres.


L’histoire pourrait s’arrêter là, si la remise des lots n’avait pas lieu aux Arcs 1800, célèbre station hivernale. Et que les lots du fameux concours ne devaient être distribués en ce neigeux début d’année… Accompagné d’un collègue, nous partons de notre chère Alsace à 6h ce matin pour espérer faire l’aller-retour dans la journée avec le dernier train pour Strasbourg. Nous avons calculé une petite marge d’erreur pour avoir le temps de faire quelques clichés sympas dans la neige. Et pour les imprévus…

 

Les premiers kilomètres, de nuit, permettent d’apprécier l’ergonomie de cette mamie, qui a pris le temps de s’améliorer à chaque génération depuis près de 50 ans. Les commandes se trouvent facilement, à part l’ordinateur de bord qui demande un peu de pratique mais au bout d’une heure, c’est une affaire entendue. Les phares sont performants, la visibilité excellente pour une sportive, et l’excellente boite manuelle ne fait pas regretter la moyenne boite auto tiptronic, même si elle apparait accrocheuse les premiers temps.


Direction le Sud pour acheminer les deux magnifiques lots. Nous avons là deux 997 phase 1, de bientôt 4 ans et qui ont la bonne idée d’avoir moins de 30.000 kilomètres, ce qui est peu pour une Porsche de cet âge. Une grise avec les jantes de base et une noire avec les jantes du modèle Turbo. En préférer l’une à l’autre est une affaire de goût, mais il faut reconnaitre, que peu importe la configuration retenue, le dessin reste fin et identifiable, même par un profane. Et qu’il a presque valeur de référence, bien au-delà du monde automobile.

Sur nos belles autoroutes limitées, on prend le temps de découvrir les petites  subtilités qui équipent nos bolides, comme le pack Chrono (inutile dans notre cas, mais très pratique pour un limeur d’asphalte), et regretter l’absence d’éléments de confort devenus banals, comme le régulateur de vitesse, que l’on trouve sur n’importe quelle citadine de milieu de gamme. Cela nous oblige à rouler avec les yeux constamment sur le compteur, pour ne pas dépasser les 130 fatidiques. Si je vous dit qu’il s’agit d’un exploit sachant qu’a cette vitesse, vous êtes à 3.000 tours/minute et qu’à ce régime, le Valvetronic ouvre les papillons pour lâcher les chevaux ?


Car les reprises en 6ème sont tout simplement bluffantes, même à partir de 100 km/h. Le moteur jouit d’une plage d’utilisation vraiment large, et il n’est jamais nécessaire de rétrograder pour évoluer dans la circulation courante. Le mode d’emploi est simple, en fonction de la route, on choisit le bon rapport et on reste dessus pour profiter de l’élasticité du flat 6.

 

C’est beau de rouler, on se déplace dans un confort impressionnant pour une voiture capable de ces performances, on jouit du paysage magnifique (une belle route encastrée entre deux montagnes enneigées, le tout bercé par un beau soleil rasant d’hiver, juste magnifique), et on en profite pour croiser des concurrents belges à un rallye de régularité dans une 911 de 1973 préparée pour l’’occasion, mais quand est-ce qu’on s’amuse ?


L’arrivée à Bourg St Maurice nous donne le feu vert ! Après nous avoir amené à bon port, elles trépignent d’impatience (autant que nous) de se dégourdir les bielles, alors ne les frustrons pas et allons-y gaiement ! Les derniers kilomètres sont de toute beauté, des lacets enchainés avec des épingles et quelques bouts de droite pour se libérer… Alors gaz! Deux possibilités : rester en 3eme (on prend plus de 130 à fond quand même) et profiter de la souplesse, ou chercher la seconde pour sortir des épingles... Pas le temps de s’arrêter pour les photos, malgré la vue sur le Mont Blanc, juste ralentir un peu en croisant une Clio bleu de la Gendarmerie, et on y retourne! La 911 révèle alors sa double personnalité et son côté démon devient alors une vraie révélation.

La route touche bientôt à sa fin, et nous allons pouvoir prendre le temps de réaliser quelques clichés avec les Alpes comme décor, et peut-être même se refaire un petit aller-retour pour en profiter encore un peu avant de rentrer en train. C’était sans compter sur les 300 derniers mètres, à l’ombre, et pas déneigés. La noire est passée du premier coup, avec de légers pas chassés, histoire de rappeler que des Pilot Sport de 295 de large ne sont pas étudiés pour ce genre de prouesses, et la grise s’est retrouvée plantée à quelques encablures de l’arrivée. Pas de stress, on redescend et on repart, sans ralentir, bien concentrés. Pas de crabe, glissades contrôlées, patinage intempestif et hop, plantés. Deuxième essai, pas mieux, troisième, quatrième, il reste 3 petits mètres, mais elle ne veut plus rien savoir. Désormais pressés par le temps, nous voilà obligés d’appeler une dépanneuse… Finalement, on a pu les faire nos photos enneigées, pas forcément là où l’on voulait, mais bon.


Que restera-t’il de ce voyage ? Une impression de facilité déconcertante qu’a cette 911 à s’adapter à toutes les situations (sauf les plus extrêmes), de dévorer les kilomètres (700 en tout en à peine plus de 7 heures, pauses comprises), à explorer le moindre centimètre de bitume pour tirer la meilleure trajectoire, elle sait tout faire. Et de fort belle manière qui plus est !

 

© Thomas WAELDELE pour Mon Journal Auto – Tous droits réservés

Sauf quelques photos de Jérémy SCHMITT

 

Le résumé de ce voyage au format PDF !
Si cet article vous a plu, retrouvez-le au format Adobe Acrobat !
Livraison 911 en savoie.pdf
Document Adobe Acrobat [583.6 KB]

Lien vers les galeries photo de la livraison des Porsche 911 en Savoie.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Thomas WAELDELE "Ph-Auto-Graphe"